Thursday, March 1, 2018

L’huile de CBD : Fabrication, usages et produits dérivés

Cet article traite spécifiquement de l’huile de CBD, l’un des nombreux produits dérivés de la molécule cannabidiol, ce cannabinoïde présent en abondance dans le cannabis et notamment  connu pour son effet relaxant et non-psychoactif. Nous ne traiterons pas ici de la molécule en elle-même, de ses propriétés et de son fonctionnement sur notre corps. Si vous voulez en savoir plus à ce sujet, je vous invite à lire notre guide sur le cannabidiol.

Qu’est-ce que l’huile CBD?

L'huile de CBD est fabriquée à partir de plants de cannabis à teneur élevée en CBD et à faible concentration en THC. La concentration de l’huile en CBD varie donc en fonction de la plante utilisée pour sa confection : plus la plante est concentrée en CBD, plus l’huile aura un taux élevé en CBD. Certaines variétés d’herbes, en particulier de type Indica, l’une des deux grandes familles de cannabis avec la Sativa, sont naturellement chargées en CBD. D’autres sont créées synthétiquement pour avoir un taux élevé de ce cannabinoïde, de la même façon que l’on créé des variétés avec une forte concentration en THC.

Il faut bien faire la distinction entre l’huile pure extraite de la plante et ce qu’on appelle communément huile de CBD ou huile au CBD en tant que produit commercialisé, souvent sous forme de flacon de quelques millilitres (les teintures).

Comment extraire l’huile de CBD?

L’extraction de l’huile de CBD se fait selon 3 principales méthodes :

1. L'extraction par solvants chimiques liquides

​Une méthode simple, peu coûteuse mais qui présente un certain nombre d’inconvénients. En premier lieu, l’huile obtenue n’est pas pure puisqu’elle contient généralement des résidus de solvants, potentiellement dangereux pour la santé.

L’éthanol (​à gauche), l’alcool isopropylique ou encore le butane font partie des solvants les plus fréquemment utilisés pour ce type d’extraction. La méthode est très simple, il suffit de laisser les plantes entières tremper dans le liquide qui va chimiquement séparer les cannabinoïdes de la matière végétale. Le liquide est ensuite chauffé pour être évaporé et ne laisser derrière lui que les cannabinoïdes, terpènes ainsi que d’autres substances aux effets variés. L’éthanol par exemple extrait tous les cannabinoïdes et terpènes, mais également la chlorophylle qui peut être a l’origine de certains effets secondaires peu plaisants. Le butane quant à lui produit une huile plus forte que l’éthanol mais laisse des résidus qui ne sont pas sans risque pour la santé.

L’huile obtenue par extraction au solvant, en particulier avec certains alcools de bonne qualité, est souvent utilisée dans la fabrication des cartouches de e-liquides et des teintures au CBD.

​2. L'extraction par​ CO2

Cette méthode plus complexe permet d’obtenir une huile de CBD beaucoup plus pure, “propre” et saine qu’en utilisant de l’alcool ou autre solvant liquide. Le procédé est aussi ​nettement plus coûteux puisqu’il nécessite l’utilisation d’un équipement de laboratoire sophistiqué : un extracteur à circuit fermé. Ce système d’extraction au dioxyde de carbone super-critique ou sous-critique utilise une série de chambres pour contrôler la température et la pression qui vont permettre de séparer les cannabinoïdes du CO2. Lorsque la séparation est effectuée, ces derniers sont recueillis dans ces différentes chambres. Cette technique permet ainsi d’isoler les cannabinoïdes que l’on souhaite pour créer un produit concentré en une molécule précise, dans notre cas le CBD.

​Un gros modèle d'extracteur CO2 ​à cicruit ferm​é

​3. L'extraction par ​huile végétale

L’extraction d'huile de CDB à partir d'huile végétale est la méthode la plus naturelle et la plus sûre pour la santé. L’huile d’olive ou encore l’huile de sésame sont très efficace pour l’extraction des cannabinoïdes. Les huiles de cannabidiol résultant de ces procédés sont souvent utilisées dans la fabrication de crèmes et pommades mais peuvent également être ingérées. La durée de conservation de ces huiles est généralement assez courte; elles doivent donc être consommées rapidement.

Les teintures

​L’huile de CBD peut prendre de multiples formes en tant que produit fini à consommer, le plus commun étant la teinture, cette huile mêlée d’alcool disponible en flacon équipé d’un compte-goutte. Le liquide est le plus souvent administré par voie orale, à raison de quelques gouttes versées sous la langue. Cette méthode permet d’obtenir les effets du CBD quasi instantanément.

Le E liquide CBD

Le e liquide CBD est lui-aussi souvent confondu avec l’huile CBD. Pour faire court, les e liquides au cannabidiol sont fait à partir d’huile de CBD, à laquelle on ajoute les substances classiques qui permettent de créer n’importe quel e liquide : le propylène glycol et la glycérine végétale.

Les capsules d'huile CBD

Moins courantes que sous forme de gouttes de teinture, la capsule est une autre façon de consommer l’huile de CBD. Ces capsules se présentent ainsi comme des compléments alimentaires que l’on ingère. L’effet est plus lent et plus fort, c’est pour cela qu’elles sont généralement utilisées par des personnes souffrant de douleurs chroniques.

No comments:

Post a Comment